Mort ou vif

Portraits-robots de 15 hommes barbus en 4 versions de chacun d’eux.
Projet inspiré du conte Barbe Bleue.
2011

En voiture, en autobus, en métro ou à pied, j’ai parcouru plus de 2 500 kilomètres. De Beloeil à Montréal, jusqu’à Mansonville, j’ai pensé respirer le même air que lui, j’ai cru frôler son épaule. Le frisson au cœur et les doigts tachés d’ébène, je l’ai cherché au fond de chaque regard.
À ce jour, je le crois encore en liberté.

Éviter les coins sombres et ouvrir l’œil…

Ces portraits en 4 temps témoignent de ma mémoire, celle qui s’estompe telle la poudre de charbon que je n’ai fixée de tout mon voyage.
Jamais plus je ne regarderai ces hommes de la même manière.
Par cœur, je les reconnaitrai.

 Merci à mes quinze muses barbues.

Médiums : fusain, feutre, poils, peur, pudeur, inconnu,
encre, road trip, chien, angoisse et ivresse.

Exposition (première impression du cahier d’origine et affiche « Recherché mort ou vif »):
Évènement pluridisciplinaire inspiré du conte Barbe Bleue, Arts Station, 2011