Peau de pêche


Performance
Durée : 58 minutes

Soirée-bénéfice L’histoire du théâtre à Saint-Hyacinthe
Organisée par EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, dans le but de promouvoir le futur Musée régional maskoutain.
Cégep de Saint-Hyacinthe, dans le corridor d’entrée de la salle Léon-Ringuet
2015
Patrimoine intime maskoutain :

Les trente-sept mouchoirs usagés, utilisés lors de la performance Peau de pêche, ont été recueillis entre 2010 et 2015 à Saint-Hyacinthe (Filles d’Isabelle au sous-sol de la Cathédrale de Saint-Hyacinthe, Coffre aux trésors et Les trouvailles de l’Abbé Leclerc) au coût d’environ 15 ¢ chacun. Ces objets auraient appartenu à un minimum de trente-sept Maskoutains au cours du dernier siècle.

Le soir de la performance, plusieurs mouchoirs ont été recueillis par les spectateurs.

 

Photo : Étienne Rocheleau

 

__________


Action furtive

Lieux où ont été délestés six mouchoirs lors d’actions furtives, suite à la performance Peau de pêche:

Cinq mouchoirs dans la ville de New York, mai 2015

Actions furtives faites en collaboration avec Rafaël Chamberland : 104th, Park Avenue, sous la Amtrak rail, dans un tunnel (21 mai) / Italian Garden du Central Park dans la pergola (21 mai) / Madison Square Park, entre deux bancs (22 mai) / Hilton Garden Inn, du haut du 24e étage (22 mai)

Un mouchoir dans la municipalité de Saint-Madeleine, septembre 2015

Un mouchoir laissé au centre d’une chaussée, sous quelques cailloux, pour Arkadi Lavoie Lachapelle, alors qu’elle réalisait une grande marche, une action performative de presque cinq heures, lors de ORANGE, L’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe.

 

Photo : Roxane ou Rafaël Chamberland